30 juin 2007

un avis sur les IUFM


voici un article que l'on m'a envoyé concernant la formation dans les IUFM. Je le livre à votre appréciation.

Former les enseignants : le constat

 


Un consensus s'est établi lors du débat pour juger que l'institution de l'IUFM telle qu'elle fonctionne actuellement avec les personnels qui y sont affectés est une institution néfaste et nuisible qui ne prépare pas les stagiaires à affronter leur métier dans de bonnes conditions. L'IUFM est un lieu qui fonctionne en vase clos, usurpe son épithète d'universitaire et ne dispense, au mieux, qu'une psychothérapie de groupes aux stagiaires, au pire qu'un condensé d'idées hautement dogmatiques héritées des sciences de l'éducation que le stagiaire doit ingurgiter sans esprit critique et faire semblant d'accepter dans la rédaction de son mémoire professionnel. La formation est jugée inutile, infantilisante (jeux de rôles) et son rejet de la part de nombreux stagiaires aboutit au chantage à la titularisation de la part des formateurs. Par ailleurs, les formateurs culpabilisent souvent les stagiaires en exagérant leurs difficultés et, plus grave, cherchent à dresser les enseignants les uns contre les autres en dénigrant la pratique pédagogique des anciens enseigants qui n'ont pas eu " la chance " d'être formés dans de tels instituts. Enfin, le savoir universitaire est hautement déprécié dans de tels lieux au point qu'on ne peut y voir que de l'aigreur et qu'on peut s'interroger sur une politique de formation qui consiste à renier ce qui a permis l'apprentissage d'un contenu disciplinaire et la réussite au concours. L'accaparement de l'année de préparation au concours par les IUFM a aussi contribué à détourner un argent considérable de l'université vers les IUFM mettant gravement en péril les politiques et recherches menées par les universités auxquelles les enseignants s'estiment fortement attachés.

Posté par Petrus001 à 00:57 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur un avis sur les IUFM

    Je ne connais ps l'IUFM. Je n'ai pas eu cette "chance" de suivre une formation. J'ai donc été formé sur "le tas d'élèves".

    Pour ce que j'en vois de l'extérieur, le fait que la formation s'appuie sur des dogmes ne me surprend pas.

    Il n'y pas "LA" bonne méthode pour apprendre. Chacun doit trouver sa méthode et se faire la main.

    La tendance actuelle à la pédagogie inductive ne me convient pas. Moi je sais faire avec ma méthode et j'attends qu'on me juge sur mes résultats. Mes élèves sont-ils dans la bonne moyenne après être passé dans mon cours ? Si oui, qu'on me laisse travailler en paix.

    J'ai l'impression que l'IUFM a aussi été le refuge de quelques planqués qui ont réussi à mettre en avant leur "dada": Allez hop ! Formateur multimedia.

    Je voudrais bien les voir à l'oeuvre devant des élèves. Enfin , j'ai vu.

    Moi, quand j'enseigne, je montre mon savoir-faire à mes élèves. Pourquoi n'est-ce pas le cas de la part de nos formateurs ou inspecteurs ?

    Posté par Prof Carbure, 08 octobre 2007 à 18:51 | | Répondre
Nouveau commentaire